Accueil  |  Le CRECN  |  Le territoire  |  Projets  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Changements climatiques

Les changements climatiques sont le résultat de l’augmentation globale de la température terrestre qui est le résultat de la forte émission de gaz a effet de serre.

Les gaz à effet de serre

Pour commencer au début, les gaz à effet de serre, phénomène naturel à la base, constituent une couche qui englobe la terre et qui est nécessaire à la vie. Cette couche de gaz permet à une partie des rayons du soleil de rejoindre la terre, mais en reflète une autre partie. Ce filtre permet que la température de la terre en plein jour soit raisonnablement chaude. Les rayons qui ont atteint la surface de la terre, qui ont donc traversé la couche de gaz à effet de serre, rebondissent et une partie restent prisonniers sous la couche de gaz. Ce phénomène permet donc de conserver la chaleur à la surface de la terre même la nuit, sans quoi les températures seraient nettement inférieures sur la planète. La température moyenne de la terre serait de -18 degrés Celsius sans l’existence de cette couche de gaz à effet de serre, alors que présentement elle se situe aux alentours de 15 degrés Celsius.



Quel est le problème des gaz à effet de serre alors?

L’être humain, par sa propension à utiliser les combustibles fossiles, a fait augmenter démesurément les émissions de gaz à effet de serre et ce, en très peu d’années pour l’histoire de la terre. Les concentrations de GES dépassent toutes les pointes de fortes concentrations observées depuis les 400 000 dernières années. Ce changement de la concentration de GES entraine donc un déséquilibre du cycle naturel de l’effet de serre. En effet, la forte concentration entraine un épaississement de la couche de gaz ce qui accentue donc l’emprisonnement des rayons du soleil à la surface de la terre et qui fait augmenter la température globale de celle-ci.



Le réchauffement climatique

L’augmentation globale de température sur la planète est ce qu’on appelle habituellement le réchauffement climatique. Ce phénomène ne signifie pas que l’hiver sera plus agréable sur la Côte-Nord et que les palmiers y pousseront prochainement. Il s’agit plutôt d’un déséquilibre des grands mouvements climatiques qui sont responsables des températures que nous vivons. Ainsi, le réchauffement global entraîne la fonte des grands glaciers, ce qui cause l’augmentation du niveau des océans et par le fait même, la réduction des réserves d’eau potable sous forme de glace, l’inondation des espaces côtiers et des îles près du niveau de la mer. Le réchauffement global est aussi responsable de certains changements dans les grands courants marins qui régissent les températures mondiales et est finalement responsable des températures extrêmes (ouragans, pluies diluviennes, cyclones, typhons, tornades, vent forts, sécheresses, etc.). Il induit également des modifications importantes des écosystèmes et des impacts importants sur la biodiversité.

Les changements climatiques
Les impacts inégalement distribués

Les changements climatiques sont l’ensemble des répercussions causées par le réchauffement global. Ainsi, les températures extrêmes, les climats qui se réchauffent à certains endroits et se refroidissent ailleurs, les températures anormales en saisons sont considérés comme des changements climatiques. Ces derniers ont des conséquences visibles sur notre environnement et notre territoire. C’est aux changements climatiques qu’on associe l’accélération de l’érosion des berges, la transformations des écosystèmes et le péril de certaines espèces, les inondations, les canicules battant tous les records, les hivers sans neige et les étés sans chaleur pour nommer que ces quelques exemples.


Contrer les changements climatiques

Pour contrer les changements climatiques et leurs effets, la meilleure solution reste la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour ce faire, vous devez savoir que nous ne produisons pas de GES seulement lors de nos déplacements, mais bien à chaque fois que nous consommons. En effet, il est certes important de mieux gérer ses déplacements pour réduire l’utilisation du véhicule (faire les courses une seule fois plutôt que plusieurs fois de petits achats, réduire la marche au ralenti…), d’opter pour d’autres modes de déplacement (vélo, marche, autobus, covoiturage…) et de choisir un véhicule à plus faible consommation.

Par ailleurs, il faut se rappeler que la nourriture que nous consommons a engendrée des émissions de GES à la production et au transport, il faut donc éviter le gaspillage et choisir des aliments qui proviennent de la région. L’agriculture de plus petite échelle engage moins d'émission de GES puisque la machinerie pour l’entretient est souvent plus petite, de même que les entrepôts réfrigérés. De plus, la consommation de viande est responsable de plus d’émissions que celle de légumes puisqu’il faut ajouter au territoire utilisé par les bêtes, un espace de production de céréales pour les nourrir, territoire qui sera aussi responsable de GES pour l’entretient. À ceci s’ajoute le transport de la nourriture, le transport des bêtes, les usines d’abatage et de transformation, l’emballage et le transport de la viande prête à être consommée.

Il en est de même pour une vaste majorité des objets de consommation. En regardant dans votre entourage, vous verrez que rares sont les produits qui ont été entièrement produit dans votre région, ils ont donc tous été transportés. D’ailleurs, dans la fabrication, la majorité des produits ont généré des GES. De plus, tous les produits qui contiennent du plastique, contiennent du pétrole comme tous les tissus synthétiques qui vous habillent.

Finalement, votre maison, qui lors de la construction a produit des GES et qui est construite avec des matériaux qui en ont émis, est-elle chauffée avec une énergie qui émet des gaz à effet de serre (toutes les formes sauf le solaire passif et le bois-énergie), est-elle climatisée (les climatiseurs produisent presque tous des GES), est-elle une grande consommatrice d’énergie?

Notre société est largement basée sur les combustibles fossiles et la meilleure façon d’amoindrir les changements climatiques est de réduire notre consommation et de faire attention, lors de nos achats, de bien choisir les produits qui seront responsables de moins de GES émis.

La campagne Défi Climat peut vous donner des pistes d’actions qui vous aideront à lutter contre les changements climatiques.