Accueil  |  Le CRECN  |  Offre d'emploi  |  Le territoire  |  Projet en cours  |  Par notre propre énergie  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Quoi de neuf?

Préservons la Pointe de Moisie : Lancement de la deuxième phase du projet

(2018-05-24)

Le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord entame sa dernière saison du projet


Dès la mi-mai, l’équipe du projet Préservons la pointe de Moisie a entamé la deuxième phase des activités de restauration des milieux naturels du site. Cette dernière saison a plusieurs objectifs dans sa mire : le nettoyage des berges, la plantation de plus de 50 000 élymes des sables et ammophiles à ligule courte, l’entretien des barrières d’ensablement, la signalisation des zones sensibles, l’installation de panneaux d’information permanents et l’encadrement du circuit de sentiers. Ce dernier volet sera d’ailleurs traité en priorité durant les premières semaines de travail. Au total, quelque 300 billots de bois naturels seront disposés par tronçon le long du circuit. Le tracé faisant 3,5 kilomètres, les balises visent à encadrer la circulation dans certaines zones stratégiques (aires de stationnement, intersections et accès à l’eau). Nous demandons à la population de participer à la préservation de ce milieu naturel d’exception en adoptant les bons comportements : circuler uniquement dans les sentiers, stationner le long de la route pavée ou dans les espaces prévus à cet effet, rapporter ses déchets avec soi et ne pas déranger la faune, notamment les oiseaux sur les plages. Grâce à de simples gestes qui permettent de protéger le couvert végétal, nous pouvons lutter contre l’érosion côtière, éviter la pollution et favoriser la cohabitation humains-faune. Ensemble, préservons la pointe de Moisie !




De la fantaisie le long des sentiers : plusieurs élèves à leurs pinceaux

En partenariat avec l’Écopatrouille de la MRC de Sept-Rivières, 8 groupes scolaires, soit plus de 160 jeunes de la 3e à la 6e année, participeront aux activités suivantes : jeux éducatifs sur l’érosion côtière, conte animé Les aventures de Merline l’élyme et ateliers de peinture créative sur les balises. En effet, palette de peinture, pinceaux et chaudière à eau en main, les élèves iront sur le site laisser libre cours à leur créativité. Ainsi, les billots se retrouveront décorés de jolies bandes colorées. L’objectif est de conscientiser les enfants à la fragilité des écosystèmes en leur donnant l’occasion de poser un acte concret en faveur de leur environnement. En plus d’inciter les visiteurs à respecter le tracé du circuit, ces œuvres enjoliveront les sentiers avec originalité !




À propos du projet Préservons la pointe de Moisie

La pointe de Moisie présente des caractéristiques biologiques, géologiques et historiques exceptionnelles. Quelque 175 espèces d’oiseaux y ont été observées, dont certaines à statut précaire. Complexe dunaire situé à l’embouchure d’une importante rivière à saumon, ses plages représentent de précieuses frayères à capelan. Lieu de rassemblement innu, anciennes forges, village de pêcheurs et base militaire s’y sont succédé et ont contribué à forger le patrimoine culturel du site. Toutefois, une forte occupation illégale exercée jusqu’en 2012 et la circulation des véhicules hors route ont contribué à la détérioration des lieux. Le projet, d’une valeur de plus de 300 000 $, comprend plusieurs volets pour la restauration et la préservation des habitats naturels. La première phase s’est conclue par la plantation de près de 55 000 plants en 2017. Des activités de plantation se sont ajoutées au programme d’animations scolaires offertes à une dizaine d’écoles primaires, touchant 298 élèves au passage. Une activité de nettoyage réalisée dans le cadre du Grand nettoyage des rivages canadiens a regroupé une dizaine de bénévoles ; la récolte de déchets a atteint environ 250 kilos. Aussi, quatre poubelles et quatre barrières d’ensablement ont été ajoutées. Pour assurer la protection des habitats écosensibles, on a mis en place une signalisation indiquant clairement le site de nidification des sternes arctiques et pierregarins, la zone de reproduction du capelan ainsi que l’aire de repos des oiseaux marins. De plus, quatre randonnées de découverte ont été offertes à la population.




Grâce à la participation de plusieurs centaines d’élèves et de bénévoles, le projet Préservons la pointe de Moisie fait rayonner l’engagement citoyen ! Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier de nos généreux bailleurs de fonds, soit la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, le gouvernement du Canada agissant par l’entremise du ministère fédéral de l’Environnement et du Changement climatique, la Fondation de la faune du Québec, la MRC de Sept-Rivières, la Ville de Sept-Îles, Mountain Equipment Co-op et Aluminerie Alouette.