Accueil  |  Le CRECN  |  Le territoire  |  Projets  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Quoi de neuf?

Une caractérisation de la qualité de l’air à Sept-Îles, une base importante pour orienter nos actions

(2012-03-29)

Sept-Îles, 29 mars 2012- Le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord (CRECN) est ravi d’apprendre que le Ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), Monsieur Pierre Arcand, a donné suite aux demandes des organismes environnementaux, de la municipalité et des citoyens concernant la qualité de l’air à Sept-Îles.
Depuis plusieurs années, le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord travaille sur le dossier de la qualité de l’air à Sept-Îles. Il appui par ailleurs depuis octobre 2008 les démarches citoyennes visant l’obtention d’un indice de qualité de l’air pour la région. Sébastien Caron, le directeur général de l’organisme, s’est dit satisfait de voir que les efforts n’ont pas été vains : « La ville de Sept-Îles est située dans un milieu industrialisée et avec les nombreux projets qui s’annoncent, il est important que ses citoyens soient bien informés sur la qualité de l’air qu’ils respirent et que l’on puisse continuer à suivre l’évolution de cette qualité en fonction des projets de développement futurs. »

Rappelons qu’au début de janvier, le CRECN a fait parvenir une lettre au Ministre Arcand lui demandant l’installation d’instruments de mesure de la qualité de l’air à Sept-Îles. L’organisme y faisait la description des enjeux qui justifiaient la mise en place d’un indice de qualité de l’air (IQA) permanent. L’annonce du Ministère ne répond donc qu’en partie aux attentes du CRECN. L’organisme avait en effet fait valoir l’importance de procéder à une caractérisation de la qualité de l’air comme étape préalable à la mise en place d’un IQA, une telle caractérisation étant nécessaire pour permettre aux instances locales et gouvernementales de mieux connaître les enjeux liés à qualité de l’air et de définir les besoins réels en termes opérationnels (localisation et performance des instruments, par exemple).

L’organisme tient donc à réitérer sa demande quant à la mise en place d’un indice de la qualité de l’air permanent à Sept-Îles et considère que la caractérisation ne constitue qu’une étape dans l’implantation d’un tel indice.

-30-

Source : Gabrielle Ayotte-Garneau
Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord
Téléphone : (418)962-6362
gagarneau@crecn.org