Accueil  |  Le CRECN  |  Le territoire  |  Projets  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Quoi de neuf?

Plan Nord, 6 nouvelles orientations pour la protection de 50% du territoire, des préoccupations retenues

(2012-02-13)

Sept-Îles, le 13 février 2012 – Le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord (CRECN) a été satisfait de connaître les nouvelles orientations du gouvernement du Québec concernant la protection de 50% du territoire du Plan Nord. Ces orientations, dévoilées dimanche dernier, tiennent compte des préoccupations ressorties lors de la consultation publique qui a eu lieu du 12 août au 11 novembre 2011.

Le territoire du Plan Nord intégrant presque entièrement son territoire d’action, le CRECN a évidemment porté un grand intérêt aux enjeux du Plan Nord. Il a suivi de près les consultations publiques de l’automne et y a déposé un mémoire qui portait, entre autre, sur la conformité des aires de conservation avec les statuts définis par l’UICN, la modification des statuts des territoires, la vision du développement durable du Plan Nord et réitérait son opposition à l’exploitation de l’uranium et de ses sous-produits. Le CRECN a d’ailleurs apprécié reconnaître certaines des recommandations de son mémoire dans les orientations du gouvernement. Sébastien Caron, directeur général du CRECN, se dit ravi de savoir que le gouvernement a préféré s’orienter vers une protection de 20% du territoire du Plan Nord d’ici 2020 sur une base de conservation définie par l’UICN. « Pour faire rayonner le Plan Nord à l’international, il est nécessaire d’envisager une protection du territoire reconnue mondialement et de se fixer des objectifs qui démontrent la volonté d’aller plus loin et qui dépassent les objectifs internationaux de 17% » précise M. Caron.

Le CRECN est également satisfait de savoir que le gouvernement du Québec veut développer les connaissances écologiques et environnementales du territoire du Plan Nord et veut proposer un encadrement légal qui porte sur la conservation et le développement durable. L’organisme portera une attention particulière à l’adoption de la stratégie de mise en œuvre de l’engagement gouvernemental ainsi que le processus de reddition de comptes. Finalement, il se réjouit que la démarche de planification écologique se fasse dès 2013 pour la détermination de zones d’intérêt pour la conservation et le développement du patrimoine naturel.

Le développement durable, plus que de la conservation
Bien que le CRECN soit d’avis que les orientations annoncées par le gouvernement du Québec représentent des avancées écologiques pour le Plan Nord, il rappelle que le développement durable est davantage que la présence d’aires de conservation. Le Plan Nord est annoncé comme étant une référence mondiale de développement durable et pourtant, le développement du 50% du territoire non protégé reste mal défini quant à la manière dont seront exploitées les ressources renouvelables et non-renouvelables. C’est le développement de cette moitié du territoire qui sera déterminant pour l’application des principes du développement durable dans le Plan Nord. Le CRECN est d’avis qu’une consultation publique devrait porter sur le Plan Nord dans son ensemble et principalement sur les mesures d’encadrement du développement du 50% qui ne bénéficie d’aucun statut de conservation. « Pour être efficaces, les mesures de conservations doivent s’inscrire dans une démarche globale visant à réformer la façon de faire le développement ». (Mémoire du CRECN concernant le Plan Nord, 2011)

Le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord
Le CRECN est un organisme sans but lucratif actif dans la région depuis maintenant 20 ans. Issu du milieu et entièrement indépendant, il a le mandat de promouvoir le développement durable et la protection de l’environnement. Par son action, il favorise la prise en compte des préoccupations environnementales dans le développement régional, tout en privilégiant des stratégies de concertation pour faire avancer les dossiers.

- 30 -

Source : Gabrielle Ayotte Garneau
Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord
418 962-6362 gagarneau@crecn.org
www.crecn.org