Accueil  |  Le CRECN  |  Le territoire  |  Projets  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Santé et environnement

Santé et environnement

La qualité de l'environnement et la santé sont intimement liés. Cela peut paraître une évidence aujourd’hui, avec les différents rapports et avis émis par les spécialistes de santé publique sur les liens entre exposition à divers sources de pollution et maladies, mais cette association ne date pas d’hier.


Il faut en effet retourner plusieurs siècles en arrière pour mieux comprendre les origines de ces liens. Dès la fin du moyen âge, alors que les déterminants de la santé étaient presque exclusivement associées aux croyances religieuses ou cosmologiques, les nombreuses épidémies et pandémies d’origines incomprises ont généré l’émission d’hypothèses nombreuses dont certaines étaient liées à des éléments environnementaux.

Bien que la cause du mal demeurait presque toujours grandement incomprise, certains penseurs émirent notamment l’hypothèse que la maladie était induite par la qualité et la salubrité des espaces urbains et villageois. À une époque où la collecte des résidus était absente et où les pots de chambres étaient vidés à même les rues, faute d’égouts, il est compréhensible que ces réflexions aient fait surface. Mais même dans les siècles suivants, ces théories continuèrent à occuper une place marginale, aux côtés des pratiques d’une médecine qui, renouant avec les thèses antiques de Galien et Hippocrate, interprétait tout état maladif comme une conséquence d’un débalancement humoral (Théorie des humeurs) et préconisait pour tout traitement des actes en initiant le re-balancement.

Ce n’est donc véritablement qu’avec la révolution scientifique, au 17e siècle, le développement de la méthode scientifique et l’usage étendu des mathématiques (particulièrement les méthodes quantitatives) aux autres champs scientifiques, que des liens de plus en plus fréquents sont proposés entre milieu de vie et santé. On verra d'ailleurs l’usage des égouts, alors limités à certains quartiers des grandes villes, s’étendre de manière importante aux plus petites agglomérations et l’enlèvement des ordures s’étendra graduellement, spécialement au cours du 19e siècle. Le siècle suivant verra l’établissement de plus en plus concret des liens qui unissent l’environnement et la santé humaine et animale. C’est d’ailleurs dans la deuxième moitié du 20e siècle que la santé environnementale deviendra un véritable champ d’expertise. Aujourd'hui, les origines "environnementales" de certains maladies (certins types de cancer, par exemple) sont bien documentées.

Ce secteur s’intéresse évidemment à tous les liens qui touches la santé en lien avec l’environnement, de manière large. Il faut toutefois dire que les questions de qualité de l’air et de l’eau ont souvent été à l’avant plan des travaux en santé environnementale. Aujourd’hui, avec les enjeux de santé liés de près ou de loin aux changements climatiques, la santé environnementale devient un champ de pratique de plus en plus important.

Voici quelques exemples de champs d’intérêt de la santé environnementale :
• Qualité de l’eau potable
• Qualité de l’air (Intérieur et extérieur)
• Écotoxicologie
• Prévention et gestion des risques environnementaux
• Prévention de maladies d’origine environnementale

Liens utiles :

Agence de santé et des services sociaux de la Côte-Nord (section santé environnementale)
• Section Chauffage au bois du site
Santé Canada (section santé de l'environnement et du milieu de travail)
l’Association Pulmonaire du Canada
Ministère de la santé et des services sociaux (section santé environnementale)
Gaia presse (section santé)