Accueil  |  Le CRECN  |  Offre d'emploi  |  Le territoire  |  Projet en cours  |  Par notre propre énergie  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Foresterie
Le bois est utilisé de multiples façons de nos jours. Il sert à chauffer, à construire, à produire du papier, à décorer ou créer une ambiance, etc. C’est un matériau grandement exploité au Québec et les territoire forestiers sont énormes. Le bois est une source d’énergie qu’on qualifie de carboneutre , une matière solide et résistante, une fibre transformable et recyclable, mais avant tout, le bois est un arbre, une forêt, un écosystème. Avant de devenir un matériau, l’arbre offre une protection, une source de nourriture, un habitat pour une quantité non négligeable d’animaux, de plantes, d'insectes et de micro-organismes. Il est aussi utile pour le maintien de la qualité de l’air, car il absorbe des quantités importantes de CO2 au cours de sa vie et les stocke dans le bois. Lorsque ce bois est brûlé ou décomposé, il rejette une partie ou une totalité du CO2 accumulé dans l’atmosphère. On le dit caboneutre puisqu’il n’en dégage pas davantage que ce qu’il a capté. Par ailleurs, lorsque le bois est utilisé en construction, le CO2 contenu dans la matière y reste prisonnier. Il est aussi possible de valoriser le bois, pour améliorer son efficacité énergétique et le rendre plus productif avec moins d’émissions de CO2. En plus d’être capteur de CO2, le bois constitue une ressource naturelle renouvelable puisqu’il ne prend que quelques années pour se régénérer. D’ailleurs, lors de la pousse, l’arbre absorbe davantage de gaz carbonique qu’une fois adulte. Il s’agit donc d’une matière utile et précieuse qui, si elle est bien exploitée, pourrait être une ressource inestimable pour l’avenir du Québec.