Accueil  |  Le CRECN  |  Le territoire  |  Projets  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Quoi de neuf?

RECYC-QUÉBEC et les conseils régionaux de l’environnement (CRE) s’unissent!

(2011-09-14)


FFix:force_popBdPhoto('74','','','',1)FFix:force_popBdPhoto('73','','','',1)









Communiqué de presse conjoint
Pour diffusion immédiate

Pour une 6e année consécutive

RECYC-QUÉBEC et les conseils régionaux de l’environnement (CRE) s’unissent pour une meilleure gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI)

Québec, le mardi 13 septembre 2011 – Une gestion responsable des matières résiduelles au sein des industries, des commerces et des institutions (ICI) du Québec est un enjeu important dans une société engagée dans la voie du développement durable. Pour en faire la promotion de façon efficace, RECYC-QUÉBEC est fière d’annoncer le renouvellement de son entente de partenariat, pour une 6e année consécutive, avec le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ) et les seize conseils régionaux de l’environnement (CRE) de la province. Pour ce faire, la société d’État octroie un soutien financier de 255 000 $.

La promotion de la gestion responsable des matières résiduelles et du Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! se fera par le biais de la diffusion de messages, de matériel et d’outils ainsi que par des interventions auprès des établissements et des acteurs clés du secteur ICI. Cette opération de sensibilisation s’échelonne du 1er avril 2011 au 1er mars 2012.

La présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC, Mme Ginette Bureau, explique l’importance d’une telle collaboration : « Le RNCREQ est un réseau d’acteurs fortement enracinés dans l’ensemble du territoire québécois, ce qui en fait un atout considérable pour développer des partenariats stratégiques dans le but de protéger l’environnement et promouvoir le développement durable. Le renouvellement de ce partenariat permettra de continuer un travail essentiel parmi les établissements du secteur industriel, commercial et institutionnel (ICI) pour une saine gestion des matières résiduelles. »

En effet, les CRE ont démontré leur efficacité pour la mobilisation des acteurs régionaux autour des enjeux de gestion responsable des matières résiduelles. « Notre réseau, présent dans toutes les régions, a une capacité unique de mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation et d’éducation qui répondent aux réalités et aux besoins du milieu, précise Jacques Ruelland, président du RNCREQ. Au fil des ans, les CRE ont développé une grande expertise dans le domaine de la saine gestion des matières résiduelles. » De plus, au-delà de la promotion du programme ICI ON RECYCLE !, les CRE élaborent des outils de vulgarisation efficaces, fournissent aux ICI informations, conseils et soutien, et établissent des partenariats porteurs. « La contribution des CRE est indéniable, ajoute M. Ruelland. En effet, en 2007, il n’y avait que 54 ICI ayant adhéré au programme ICI ON RECYCLE !, alors qu’on en dénombre aujourd’hui plus de 1 500. »

RECYC-QUÉBEC

Depuis 21 ans, la société d’État RECYC-QUÉBEC a pour objets de promouvoir, développer et favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources. Elle est l’organisme désigné pour coordonner les activités de mise en valeur prévues à la Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles. Sa vision : Faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles, pour une société sans gaspillage.

Conseils régionaux de l’environnement

Les seize conseils régionaux de l’environnement (CRE) interviennent en faveur de la protection et de l’amélioration de l’environnement à l’échelle de chacune des régions administratives du Québec. Par leurs actions, ils cherchent à favoriser l’intégration des préoccupations environnementales dans les processus de développement régional. Pour eux, ce développement doit se faire dans le respect de la capacité de support des écosystèmes. C’est une condition essentielle au développement durable.

Sources :

Nancy Dubé
Conseillère en communication
et relations médias
RECYC-QUÉBEC
418 643-0394, poste 3238
n.dube@recyc-quebec.gouv.qc.ca

Anne-Marie Gagnon
Responsable des communications
RNCREQ
514 861-7022, poste 24
annemarie.gagnon@rncreq.org