Accueil  |  Le CRECN  |  Le territoire  |  Projets  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Quoi de neuf?

Élections fédérales - Les CRE encouragent les candidats à appuyer fermement la lutte contre les changements climatiques

(2015-10-10)

Sept-Iles, le 10 septembre 2015 - Dans le cadre d’une initiative menée par les seize conseils régionaux de l’environnement (CRE) et leur regroupement (RNCREQ), plus de 300 candidat-e-s québécois-e-s aux élections fédérales de 2015 recevront une lettre les invitant à mettre de l’avant des engagements fermes de la part de leur parti en faveur de la lutte contre les changements climatiques.

Alors que la campagne électorale fédérale bat son plein, l’enjeu de la lutte contre les changements climatiques reste marginal. Pourtant il y a urgence et cette question devrait être au centre des débats. « Le dérèglement climatique en cours est un dossier sans précédent qui mérite des actions sans précédent, souligne Philippe Bourke, directeur général du RNCREQ. Notre devoir est de convaincre les futurs députés d’en faire une priorité. »

La majorité des Canadiennes et Canadiens sont d'avis que le gouvernement fédéral manque de leadership sur la question des changements climatiquesi. Sondage après sondage, quatre Québécois sur cinq disent vouloir de leurs gouvernements des actions concrètes de lutte contre les changements climatiques. Voilà pourquoi les candidat-e-s nord-côtier-e-s des quatre grands partis fédéraux ont reçu personnellement une lettre de la part du Conseil régional de l'environnement les invitant à prendre des engagements fermes en ce domaine.

La lettre rappelle d’abord aux candidats que le dérèglement climatique est une réalité incontestable mais que, heureusement, les actions pour lutter contre ce phénomène sont positives pour l’économie, tels qu’en témoignent de nombreux rapports réalisés par des organisations plus crédibles les unes que les autres. Elle leur propose ensuite des engagements à prendre pour traiter cette problématique avec sérieux, comme le souhaite la majorité des électeurs et électrices de leur comté.

Cette initiative des CRE est aussi l’occasion de rappeler aux citoyennes et citoyens qu’ils auront en octobre une rare occasion d’exprimer par leur vote qu’ils veulent que la lutte contre les changements climatiques soit prise au sérieux par le gouvernement fédéral. « Les changements climatiques sont une préoccupation pour vous ? Faites-le savoir en votant pour un candidat qui en fera une de ses priorités », conclut Philippe Bourke.

Pour lire la lettre : lettre élection 2015

Renseignements :

Sébastien Caron, directeur général
Conseil régional de l'environnement de la Côte-Nord
scaron@crecn.org | 418.962.6362


Cédric Chaperon, responsable énergie et changements climatiques
Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement
cedric.chaperon@rncreq.org | 514 237-5323


- 30 –

À propos du CRECN
Le CRECN est un organisme sans but lucratif d’intérêt public, actif dans la région depuis plus de 20 ans. Issu du milieu et autonome, il a le mandat de promouvoir le développement durable et la protection de l’environnement. Par son action, il favorise la prise en compte des préoccupations environnementales dans les processus de développement régional.

AÌ€ propos du RNCREQ
Le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec est un réseau d’acteurs engagés dans la protection de l’environnement et dans la promotion du développement durable sur l’ensemble du territoire québécois. Les seize conseils régionaux de l’environnement (CRE) interviennent à l’échelle de chacune des régions administratives du Québec et visent à favoriser l’intégration des préoccupations environnementales dans les processus de développement régional.

i . Réseau action climat Canada, « 61 % des Canadiens disent que la protection du climat est plus importante que les oléoducs et les sables
bitumineux », communiqué de presse. 8 avril 2015. Consulté en ligne : http://1605070727.rsc.cdn77.org/wpcontent/uploads/2015/04/ClimatEnergyEastFrenchApril820151.pdf