Accueil  |  Le CRECN  |  Le territoire  |  Projets  |  Thématiques  |  Publications  |  Devenez membre
Quoi de neuf?

Demande d’inspection immédiate du réseau ferroviaire et resserrement des normes de sécurité : les CRE appuient les municipalités

(2013-07-17)

Sept-Îles, 17 juillet 2013 – Les conseils régionaux de l'environnement (CRE), le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord ainsi que le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ) appuient fortement les municipalités dans leur demande au gouvernement fédéral de procéder à l’inspection immédiate et périodique de toutes les voies ferrées.

« Comme les maires, nous ne remettons pas en question le transport ferroviaire, véritable vecteur de développement pour les villes et villages du Québec, mentionne Pierre Morency, président du Conseil régional de l’environnement de l’Estrie. Toutefois, aucune activité économique ne doit menacer l’intégrité physique, sociale et environnementale de nos populations. » Pour regagner la confiance de la population, les CRE pensent qu’il est primordial de s’assurer et de démontrer que l’ensemble du réseau ferroviaire québécois est sécuritaire. La nouvelle Ministre des transports du gouvernement fédéral, Lisa Raitt, doit prendre bonne note de la demande adressée par les municipalités du Québec.

Par ailleurs, le Regroupement des CRE est d’avis qu’une réflexion plus large sur le transport des matières dangereuses s’impose. Qu’il se fasse par voie ferroviaire, maritime ou terrestre, le transport de matières comme le pétrole, mais aussi d’autres produits chimiques, pose des enjeux de sécurité pour l’ensemble du territoire québécois. « Le gouvernement fédéral doit garantir deux éléments dans le transport des matières dangereuses : la sécurité et la transparence, déclare Monique Laberge, présidente du RNCREQ. On veut savoir ce qui circule chez nous, d’où ça vient et où ça va. »

À propos du CRECN

Le CRECN est un organisme sans but lucratif actif dans la région depuis maintenant 20 ans. Issu du milieu et autonome, il a le mandat de promouvoir le développement durable et la protection de l’environnement. Par son action, il favorise la prise en compte des préoccupations environnementales dans le développement régional.

Source :
Alice de Swarte, Responsable des communications
RNCREQ (514) 861-7022

Gabrielle Ayotte Garneau, Chargée de dossiers
CRECN (418) 962-6362
gagarneau@crecn.org